Présentation

  • Titre original: Übel Blatt (ユーベルブラット)
  • Genre: Aventure, action, fantasy
  • Auteur: Etorouji Shiono (塩野 干支郎次)
  • Publication: Depuis juillet 2005
  • Prépublication: Young Gangan
  • Editeur VF: Ki-oon
  • Editeur VO:Square Enix
  • Pour public averti: oui
  • Type: Seinen
  • Nb de volumes VO: 11 (en cours)
  • Nb de volume VF: 11 (en cours)
  • Prix public: 7.50 EUR

Ubel Blatt est une série de dark fantasy se situant dans un univers chevaleresque médiéval. Tout repose sur une légende vieille de plus de 20 ans qui est au cœur même des croyances qui ont soutenu le peuple de l’empire. Mais voilà, le retour des 7 héros n’est pas pour autant synonyme de paix établie. Des seigneurs féodaux voient leur propre terre violée et des guerres civiles éclatent. La responsabilité de ces dernières leur étant imputés par l’empereur lui-même, les seigneurs féodaux au nombre de 4 lancent une vaste campagne de résistance et se font passer pour les anciennes « lances de la trahison ». Par une nuit lunaire un semi-elfe tue 100 hommes parmi ces résistants qui finissent par disparaître complètement arrangeant grandement les affaires du royaume. Le semi-elfe est alors considéré comme un allié de taille. Mais voilà, ce semi-elfe n’a que faire de ces faits qui lui ont déjà fait perdre un temps précieux. Son objectif à lui est d’anéantir les 7 héros qui se sont injustement appropriés une gloire et une reconnaissance sans limite auprès du peuple. Cela donne à Koïnzell une difficulté supplémentaire pour accomplir sa mission et faire éclater la vérité !

Etorouji SHIONO est un fin conteur qui plonge avec une facilité déconcertante le lecteur au cœur d’une aventure épique. Les révélations ne manquent pas et semblent même trop prématurées. Et pourtant le héros, Koïnzell, un être semi-elfe, est loin d’avoir tout dit. Ce qui s’est passé il y a plus de 20 ans lui est resté en travers de la gorge. Et cela se ressent tout de suite avec une volonté et une haine profonde de vaincre l’ennemi qui a salit son image et celle de ses 3 compagnons d’armes qui vouaient une grande fidélité envers l’empereur. « Ascheriit », le grand maître de l’épée est enfin de retour pour accomplir une vengeance insatiable mais surtout pour lever le voile sur un sombre passé.

Avec des scènes gores et des scènes de sexes, qui d’ailleurs n’ont pas toujours réelles justification si c’est celle de nous rappeler que nous somme en compagnie d’une œuvre pour public averti, Ubel Blatt part fort même très fort ! Et l’on en vient même à s’étonner de la profonde régularité de l’intensité de l’action au fil des volumes. En plus d’être un brillant conteur, Etorouji SHIONO est aussi un illustre dessinateur qui se démarque dans ses dessins par des traits fins et précis. Les combats sont fluides et sans fioritures. On remarquera quelques clins d’œil à l’univers Final Fantasy avec des vaisseaux volants à l’architecture très « Square Enix », notamment dans le système de lévitation et de turbines à hélices. On pourrait pinailler sur quelques cases assez vides manquant parfois de détails dans les décors mais l’ensemble est tellement prenant que ce point est vite oublié.

De la magie noire, des combats épiques, un univers attachant, de l’action à foison, voilà qui caractérise cette œuvre. Sans oser la comparaison avec un certain Berserk, Ubel Blatt se présente déjà comme un titre majeur de dark fantasy. A coup sûr, une future référence incontournable !

Übel Blatt vu par Game One

Vidéo de présentation flash Übel Blatt

Retour en haut de la page