Ki-oon

Publié par Yoïte le 25 août 2009

Ki-oon a été créé en octobre 2003 et se relève donc, face à ses concurrents, comme très jeune. Ces deux fondateurs sont Ahmed Agne et Cécile Pournin, parlant tout deux japonais couramment après avoir vécu et travaillé là-bas de 1999 à 2001. Ainsi, ils assurent eux-mêmes la relation avec les éditeurs nippons ou même directement avec les auteurs comme pour les séries Duds Hunt, Reset, Manhole de Tetsuya Tsutsui ou encore Element line de Mamiya Takizaki.

La société est composée de cinq membres ayant chacun plusieurs rôles comme, par exemple, assistant éditorial ou attaché de presse (traducteurs et graphistes étant extérieurs). Quant à son nom, "Ki-oon" provient d'une onomatopée japonaise signifiant "avoir le cœur gonflé d’émotion".

Ki-oon Ki-oon Ki-oon
De gauche à droite: Element Line, logo de KI-oon et Duds Hunt.

Leur premier manga sortira le mars 2004 et sera le premier des sept que compte la série Element Line. Cinq mangas sortiront cette année 2004 et ce nombre doublera l'année suivante. Aujourd'hui, le catalogue de Ki-oon propose 38 séries dont 20 en cours pour 18 terminées.

L'éditeur a, tout d'abord, publié des seinens de fantasy. Toutefois, leur offre s'est ensuite étendue vers le fantastique (Jackals) et le thriller (Manhole). Une partie de leurs titres sont issues du catalogue de Square Enix (Ubel Blatt, Kurokami, Jusqu'à ce que la mort nous sépare etc.) grâce notamment à un partenariat entre les deux sociétés. Toutefois, Ki-oon travaille aussi avec d'autres éditeurs japonais tels que Kadokawa, Media Works, Mag Garden, Jive et bien d'autres.

Concernant Ubel Blatt, le premier tome (le numéro 0) de la série d'Etorouji Shiono sort le 24 mai 2007. Ensuite, la parution des nouveaux volumes se fait dans un intervalle d'environ deux mois. Toutefois, à partir du tome 8, l'éditeur rattrape le rythme de parution japonais et doit donc s'aligner vis-à-vis de ce dernier. Cela implique donc une patience de 6 mois afin de pouvoir lire les nouvelles aventures du semi-elfe Köinzell.

Ki-oon mise beaucoup sur le Web en terme de communication comme en témoigne leur site Internet comportant, pour chaque série, un "mini-site" propre. Dans chacun de ces derniers, on y apprend davantage sur l'auteur (des fois même une interview), l'univers et les personnages des mangas publiés par l'éditeur. Ki-oon est aussi présent sur les réseaux sociaux comme Facebook ou encore Dailymotion.

Parmi les récentes actualités de Ki-oon, on peut citer la venue du shônen Witch Hunter (avril 2008) ou, plus récemment encore, Tales of Symphonia de Hitoshi Ichimura (mars 2009). Toutefois, l'éditeur a acquis il y a peu de nouveaux droits pour deux nouveaux shônens: Bamboo Blade et Vampire Chronicles; ainsi que deux seinens: La Mosca et Doubt.

Ki-oon Ki-oon Ki-oon
De gauche à droite: Vampire Chronicles, Bamboo Blade et La mosca.

Ainsi, après cinq années de parcours, Ki-oon se place désormais parmi les 10 plus importants éditeur de mangas en France avec plus de 3% de parts de marché. Toutefois, sa volonté n'est guère de se placer en tête de classement mais tout simplement faire connaître des mangas méconnus au public français.

Pour finir, voici un reportage réalisé par Yvelines TV sur Ki-oon qui vous permettra d'en savoir encore davantage sur l'éditeur:

Vidéo de présentation flash de Ki-oon

Retour en haut de la page