Histoire

Köinzell et Ikfes

Il était une légende appelée "la légende des 14 lances sacrées". Cette légende raconte que 20 ans plus tôt l'empereur de Szaaland choisit 14 nobles guerriers à qui il confit 14 lances sacrées. Leur destin fut de vaincre l'armée des ténébres de Wischtech afin de ramener la paix sur le royaume. Durant ce périple, 3 guerriers (Ediem, Ergnach et Lanbard) périrent. On les appelle aujourd'hui "les glorieux guerriers sans retour". 4 autres guerriers (Kfer, Güsstav, Krentel et Ascherit) trahirent l'empereur et furent exécutés pour félonie par les 7 guerriers restants. Cette trahison leur valu le nom des "lances de la trahison". Enfin, les 7 derniers guerriers accomplirent vaillament leur mission en mettant un terme aux attaques ennemis. Ces 7 guerriers furent alors accueillis par le peuple en héros. Ces 7 hommes sont les marquis Lebellond et Glenn, et les comtes Schtemwölech, Ischüdien, Güllengurv, Nirgenfeled et Barestar. Mais voilà, qu'en est-il vraiment de ce passé troubleux et de cette légende si mystèrieuse ? Et si tout celà n'était qu'une vaste supercherie ?
Aujourd'hui, les "lances de la trahison" censés être mort refont leur apparition en se présentant comme "l'armée des ailes noires et de l'épée". Ils font régner un nouveau chaos en opprimant le peuple multipliant les pillages et les violences. Mais ils sont vite stoppés par un semi-elfe qui fera chez ces brigands plus de 100 victimes en une nuit. Son but à lui ? se venger des 7 héros !

Retour en haut de la page