Ville libre de jullas-abllas

Publié par Wonsul le 09 décembre 2008

C’est une grande ville dynamique, qui a toujours attiré de nombreux commerçants et artisans. Elle a aussi attisé la convoitise des seigneurs aux alentours, qui se sont maintes fois battus pour s’en emparer.

C’est en l’an 3324 que toute la région englobant les provinces de Lemda, Roggo et Zighiid passa sous le contrôle d’une coalition de seigneurs partisans de l’armée des ténèbres. Mais la ville de Jullas-Abllas, malgré son isolement géographique au sein de cette région passée à l’ennemi, réclama sans relâche son rattachement à l’empire. Et c’est pour récompenser cette fidélité que l’empereur de l’époque lui accorda son autonomie.

Jullas-Abllas est une ville située dans le sud du comté de Lemda qui jouit de statut de « ville libre », du fait d’une certaine autonomie accordée par l’empereur.

Orgiav

Après l’intervention du premier dragon volant dans l’histoire aux alentours de l’an 3600, les artisans de Jullas-Abllas ouvrirent de nombreux ateliers afin de perfectionner le prototype et construire ces engins en grand nombre. C’est en l’an 3645 que la construction de ces dragons volants connut une amélioration significative grâce à Orgiav, le génial ingénieur né dans le quartier des artisans de Jullas-Abllas. En effet, il mit au point une méthode permettant d’extraire des mines les pierres volantes, alors que jusqu’à présent ces dernières étaient prélevées dans le fond de la gorge des dragons sauvages.

Malheureusement, en l’an 3670, la ville fût à moitié détruite par l’invasion de l’armée des ténèbres. Par la suite, à l’image de la ville toute entière, l construction de dragons volants connut une longue période de léthargie, due d’abord à la disparition d’Orgiav, mort sur les chams de bataille, et à la grande guerre qui dura plus de 50 ans.

Jullas-Abllas, qui ne connut aucun développement majeur pendant plus de 200 ans fut brusquement tirée de son sommeil par une nouvelle intrusion de l’armée des ténèbres, qui déboucha sur la dernière grande guerre.

Ville Ubel Blatt

C’est à cette époque que le sage Hargan eut l’idée d’appliquer à la construction des dragons volants les résultats de ses propres recherches sur le pouvoir maléfique de Wischtech. Et c’est ainsi que 10 nouveaux dragons volants gros porteurs furent construits à Jullas-Abllas, à l’initiative de l’empereur Largor III. On peut donc dire que cette ville fut le point de départ de la contre-offensive de l’empire.

Au départ, le sage Hargan n’était pas un spécialiste des dragons volants. Il a donc dû s’inspirer de très nombreux plans de dragons volants qu’il trouva dans la bibliothèque de Jullas-Abllas, où il se rendit pour ses recherches scientifiques. Ces plans étaient l’œuvre d’Orgiav, qui rêvait de les mettre à contribution pour la grande contre-offensive qu’il n’a pu voir de son vivant.

Après la guerre, Jullas-Abllas ne connut pas un développement faramineux, car la capitale impériale limita sérieusement la construction des dragons volants. Cependant, le commerce y était florissant en raison de l’afflux des réfugiés en provenance des provinces voisines. De plus, la ville pouvait se vanter d’abriter le plus important arsenal de dragons volants de l’empire. Tout cela fait que Jullas-Abllas n’a jamais cessé d’être l’objet de la convoitise des seigneurs locaux.

Retour en haut de la page