Le pouvoir maléfique

Publié par Wonsul le 06 décembre 2008

Depuis toujours, les savants de l’empire n’ont cessé d’être intrigués par le pouvoir maléfique de l’armée des ténèbres, ainsi que par les différentes armes magiques forgées par ce pouvoir et réquisitionnées par les forces de l’empire lors de chaque guerre.

Ces armes magiques étant l’œuvre diabolique de l’ennemi Honni, on considérait que ceux qui les manipulaient avaient partie liée avec les rebelles et les hérétiques. C’est pourquoi, au sein de l’empire, il était pratiquement impossible de les manipuler ou de les étudier ouvertement.

Hargan

On raconte que le sage Hargan baignait dans l’art de la magie depuis sa plus tendre enfance, car ses deux parents étaient des fidèles de la communauté hérétique des adorateurs de Sogah, général diabolique de l’armée des ténèbres, qui a infligé les pires souffrances aux habitants de l’empire, lors de la grande guerre d’il y a 500 ans.

Lorsque Hargan avait 15 ans, cette communauté hérétique fomenta une révolte contre l’empire et fut dissoute par les forces militaires de l’empire. Hargan survécu à cette répression et fut recueilli par un aristocrate qui participait à cette campagne. Or, il s’avéra que cet aristocrate appartenait à une illustre famille de savants, et Hargan put ainsi bénéficier de l’enseignement de haut niveau dispensé à la capitale impériale.

Bientôt, Hargan entama une carrière de savant à la capitale impériale et entreprit de réfléchir sur la possibilité de mettre le pouvoir maléfique, dont il était familier depuis son enfance, au service de la prospérité de l’empire.

Mais l’objet de ses recherches fut découvert en l’an 3965, et Hargan fut contraint à l’exil dans les provinces frontalières. C’est aussitôt après cet épisode que commença la grande guerre de l’armée des ténèbres, suite au viol des frontières de l’empire, qui avaient pourtant résisté pendant 200 ans.

L’avant-garde de l’armée impériale fut anéantie par le rouleau compresseur de l’ennemi. Alors que l’État-major de l’armée impériale était à court de solutions, un commandant en chef, qui était sur le front, eut l’idée de résister à l’armée des ténèbres, en utilisant une arme magique prise à l’ennemi et prit l’initiative de faire appel à Hargan. Et c’est ainsi que la situation du front fut rétablie. Cet officier n’est autre que Disken, général du royaume d’Obslont et futur empereur Largor III.

Hargan remit en état de marche de nombreuses armes récupérées chez l’ennemi, et permit à l’empire de remporter des batailles. Il fut un proche de Largor III, l’actuel empereur, mais en l’an de grâce 3974, après la fin de la grande guerre, il fut assassiné par un homme de main d’une communauté hérétique.

On raconte que l’empereur lui-même prit la tête d’une armée pour anéantir cette communauté.

Les différentes techniques inventées par Hargan sont aujourd’hui utilisées par les habitants de l’empire, sans qu’ils soient troublés par le fait qu’elles trouvent leur origine dans le pouvoir maléfique de l’armée des ténèbres.

Cependant, beaucoup d’habitants de l’empire ressentent un profond rejet face aux communautés hérétiques qui, disséminées à travers tout l’empire, organisent des rites magiques et s’adonnent à des pratiques ésotériques, persuadés que le pouvoir maléfique est l’émanation de la puissance du dieu du mal ou du diable.

Grand prêtre

Grand prêtre d’une communauté hérétique qui étendait jadis son influence sur toute la partie nord du comté de Mollan.

Cette communauté y organisait de nombreux rites à caractère magique en vue de la construction d’une cité idéale dans le monde souterrain officiellement, elle est censée avoir été dissoute par le comte Schtemwölech.

 
Retour en haut de la page